ACCUEIL |  SPECTACLES |  FESTIVALS |  WHO'S WHO |  TEXTES |  ETUDES |  CONTACT
 

   FESTIVAL Théâtre de la Manufacture NANCY - mai 2005

 
passages


Passages 2005 - 9e édition
«Engagement, responsabilité, solidarité»

Cette édition de Passages se distingue par la jeunesse des créateurs présents. Leur majorité a moins de trente ans... S'agit-il d'une coïncidence ?

Charles Tordjman : Avec François Bon et Daewoo, comme avec Bernard Noël et Le retour de Sade, qui évoque l'arrivée d'un Sade dans un vingt et unième siècle aux valeurs inversées, j'ai souhaité travailler avec des auteurs et des projets engagés, en phase avec leur temps et leur société. Avec Nathalie Pousset, nous voulions savoir si les artistes de l'Est s'inscrivaient depuis la chute du mur dans une énergie politique particulière.
Cette année en effet, peut-être pour la première fois, nous avons renconté des créateurs investis, qui interrogent leurs racines, leurs ancêtres, les temps passés et présents... Les hongrois, comme Arpad Schilling et son Krétakör questionnent directement l'Europe et l'état de toute une communauté qui entre dans l'Europe.
En Russie, les artistes du Teatr.doc tentent de trouver d'autres formes d'expression pour évoquer leur monde, et pour l'interroger. Ils sont auteurs, acteurs, metteurs en scène, vidéastes, musiciens, rappeurs... Ils évoquent notamment la prise d'otages de Beslan, en tentant de restituer le point de vue russe et le point de vue tchétchène... Le hasard veut qu'il s'agisse d'une génération de gens jeunes, qui s'intéresse directement à l'actualité, à; l'Histoire et aux travers de sa société. Le spectacle Slogans que je vais diriger met le feu à l'économie de marché, au communisme, à l'Union Soviétique... Au coeur du festival, c'est un hommage que nous rendons à tous les incendies que ces artistes veulent provoquer.

La tradition trouve également sa place à travers les contes pour enfants, les concerts, le spectacle de rue. Comment concilier tradition et engagement ?

Tous sont solidaires, responsables et engagés. Les spectacles festifs d'artistes de rue, les conteurs, les musiciens, les danseurs et interprètes d'origine ouïgour, klezmer, ouzbek ou kazakh s'inscrivent tous dans un art et une pratique séculaires d'artisans. Le retour à l'ancien, à la tradition, est pour eux comme une nouvelle revendication de beauté, après des années d'occidentalisation à outrance. La musique ouzbek notamment, écrasée longtemps par la musique soviétique, renaît aujourd'hui grâce à ces artistes. Chacun tente de retrouver ses racines pour recouvrer un équilibre entre tradition et modernité. Il n'y a là ni régression ni élan nationaliste. Ce festival marque le croisement des artisans de la tradition et des jeunes artistes à l'engagement virulent.
Avec L'école des bouffons, nous pourrons voir par ailleurs les premiers artistes russes à proposer un théâtre visuel, les premiers à s'inscrire dans une recherche formelle et esthétique... Trois formes de recherches s'imposent à Passages : la recherche de nouvelles formes pour une dénonciation politique, la quête des racines et du passé, et la recherche esthétique...

En quoi cette nouvelle édition 2005 du festival Passages s'impose-t-elle ?

Les portes se sont ouvertes, les frontières sont abolies et les passages d'Est en Ouest se font avec moins de difficultés aujourd'hui. C'est un fait. Paradoxalement, Passages reste le seul espace qui concentre la création et les propositions des pays de l'Est en France. Avec un certain nombre d'artistes aujourd'hui connus et reconnus, on a le sentiment d'avoir résorbé les problèmes des conditions de travail et de la reconnaissance de ces artistes. Or, rien n'est résolu. Leurs situations restent extrêmement problématiques et préoccupantes. Le Festival Passages doit s'imposer comme un bastion de soutien, d'aide à ces jeunes créateurs qui ont un talent fou et le plus grand mal à se faire entendre.
Propos recueillis par Pierre Notte

 

Le programme russe



coordination artistique
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel


12, 13 et 14 mai 2005
Coproduction : Centre dramatique Thionville Lorraine / festival Passages Nancy / Théâtre de la Cité Internationale Paris

L'Ecole des Bouffons
du Collectif A.R.T.O.
mise en scène Nikolai Rostchine

6, 7, 8 et 13 mai 2005
Teatr.doc Moscou
création à Nancy

Septembre.doc
projet Mikhaïl Ougarov
m.e.s. Mikhaïl Ougarov, Ruslan Malikov

7, 8, 9 et 10 mai 2005
Teatr.doc / festival Novaia drama Moscou

Une Tatiana bouleversée
de Lacha Bougadzé
mise en scène Mikhaïl Ougarov

11, 12, 14 et 15 mai 2005
Cie Fraction Bruxelles

Oxygène (Kislorod)
de Ivan Viripaev
mise en scène Galin Stoev

14 et 15 mai 2005
Teatr.doc / Centre de la dramaturgie et
de la mise en scène - Moscou

Avec un fil rouge
de Alexandre Geleztsov
mise en scène Vladimir Pankov

15 mai 2005
Rencontre

Les nouvelles écritures russes
animée par Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
en présence de Eléna Grémina, Mikhaïl Ougarov, Galin Stoev, Ivan Viripaev

 
 


fil rouge

Avec un fil rouge
de Alexandre Geleztsov
mise en scène Vladimir Pankov - 2003


festival Passages Nancy - mai 2005




bouffons

L'Ecole des Bouffons
du Collectif A.R.T.O.
mise en scène Nikolai Rostchine - 2005


Centre dramatique Thionville Lorraine - mai 2005
festival Passages Nancy - mai 2005
Théâtre de la Cité Internationale Paris- mai 2005




oxygene

Oxygène (Kislorod)
de Ivan Viripaev
mise en scène Galin Stoev - 2004


Théâtre Marni Bruxelles - sept 2004
festival Passages Nancy - mai 2005
festival La mousson d'été - août 2005
Prix du Jury festival Emulation Liège - nov 2005




septembre

Septembre.doc
projet Mikhaïl Ougarov
m.e.s. Mikhaïl Ougarov, Ruslan Malikov - 2005


festival Passages Nancy - mai 2005




tatiana

Une Tatiana bouleversée
de Lacha Bougadzé
mise en scène Mikhaïl Ougarov - 2003


festival Passages Nancy - mai 2005


 
 


novaia-russe

Oxygène (Kislorod)
texte de Ivan Viripaev - 2002
traduction E.Gravelot, T.Moguilevskaia, G.Morel


Collection Bleue / 96 pages
Premier tirage : Mai 2005

Deuxième tirage : Mars 2011
ISBN 2-84681-129-6




novaia-russe

Septembre.doc
projet de Mikhaïl Ougarov - 2005
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 87






Avec un fil rouge
texte de Alexandre Geleztsov - 1983
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


x Extrait de la traduction française


 
 


temps de paroles

Temps de paroles
De l'empire soviétique
à la Russie - Valence 2010


coordination artistique lectures russes
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
Comédie de Valence CDNDA - janvier 2010




volga

Festival est-ouest : Volga
Programmation transdisciplinaire
Die (Drôme) - 2004


coordination artistique
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
Die (Drôme) - septembre 2004




moscou

Moscou sur scène
Mois du théâtre russe
à Paris - 2002


coordination artistique
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
decembre 2002




temps de paroles

Temps de paroles
Le théaâtre dans tous ses états
Valence - 2001


coordination artistique lectures russes
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
Comédie de Valence CDNDA - mai 2001




panta théâtre

Ecrire et mettre en scène aujourd'hui
4e Festival des Ecritures contemporaines
Caen 2001


coordination artistique programme russe
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
Panta théâtre - avril / mai 2001




passages

Passages
5e édition du festival des théâtres
de l'est de l'Europe - Nancy 2001


coordination artistique programme russe
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
avril / mai 2001




festival russe
 
 




Le Blog
Commentez les pages de ce site...
Proposez du contenu (texte, image, video)...
Réagissez à l'actualité, aux brèves du blog...


Modéré par Gilles Morel


Loading