ACCUEIL |  SPECTACLES |  FESTIVALS |  WHO'S WHO |  ETUDES |  VIDEOS |  CONTACT
textes classés par |  AUTEUR |  TRADUCTEUR |
 
  pubebook

 

ALEXEI SLAPOVSKI

Pièce N°27

traduction Marina Salomatina


Extrait du texte

ELLE. - Comment me considères-tu ?
LUI. - Bien.
ELLE. - Tu ne m'aimes pas, je sais. Mais - comment tu me considères ?
LUI. - Très bien.
ELLE. - Cela fait déjà un mois... Mais je ne sais rien de toi.
LUI. - Mes tartines tombent toujours sur le côté beurré. Même si elles ne sont pas beurrées.
ELLE. - Pourquoi tu dis ça ?
LUI. - Je parle de moi. Tu t'y intéresses pourtant.
ELLE. - Quoi encore ?
LUI. - J'ai été élevé par ma grand-mère. Elle ne devait pas manger de sucre : le diabète. Et moi, je mettais du sucre dans son thé. Mais elle ne le remarquait pas. Huit cuillerées par tasse et elle ne le remarque pas. Donc, elle buvait, buvait du thé au sucre, et elle est morte. Et personne ne pouvait plus m'interdire de pendre des chats aux arbres.
ELLE. - Tu ne veux pas me parler sérieusement ?
LUI. - C'est comment ?
Pause.
ELLE. - Tu as besoin de moi ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Pour longtemps ? (Pause. )
Tu es intelligent ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Tu as du talent ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Tu aimes l'art ?
LUI. - Non.
ELLE. - Tu aimes les femmes ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Tu aimes la vie ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Tu aimes la vie ?
LUI. - Non.
ELLE. - Les femmes c'est aussi la vie. (Pause. ) Tu as des amis ?
LUI. - Non.
ELLE. - Mais tu as beaucoup d'amis.
LUI. - Oui.
ELLE. - Donc, tu as des amis.
LUI. - Non.
ELLE. - Ils sont tes amis ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Et toi, tu es leur ami ?
LUI. - Non.
ELLE. - Tu aimes le danger ?
LUI. - Oui.
ELLE. - C'est pourquoi tu te mêles de toute sorte d'histoire ?
LUI. - Non.
ELLE. - Mais tu t'en mêles ! Pourquoi ? (Pause. ) Tu rêves de gloire ?
LUI. - Non. Oui.
ELLE. - Oui ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Tu a aimé quelqu'un ?
LUI. - Oui.
Pause.
Non.
Pause.
Oui.
Pause.
ELLE. - C'était il y a longtemps ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Elle est devenue ta femme ?
LUI. - Non.
ELLE. - Et ta femme, tu l'aimes ?
LUI. - Non.
ELLE. - Pourquoi tu ne la quittes pas, alors ? (Pause. ) Tu aimes la musique ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Tu bois beaucoup ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Par tristesse ? (Pause. ) Tu avais encore quelqu'un pendant ce mois ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Tu es maniaque ?
LUI. - Non.
ELLE. - C'est ton tempérament ?
LUI. - Non.
ELLE. - Par respect de soi ?
LUI. - Non.
ELLE. - Je suis meilleure qu'elles ?
LUI. - Non.
ELLE. - Un peu meilleure quant même ?
LUI. - Oui.
ELLE. - Et qui était la meilleure ? La première ?
Pause.
LUI. - Cela m'a plu. Oui ou non. Oui, non. C'est intéressant.
ELLE. – Je le déteste.
LUI. – Oui ou non !
ELLE. – Oui.
LUI. – Et moi ?
ELLE. – Non.
LUI. – Non ?
ELLE. – Non.
LUI. – Non ?
ELLE. – Bon – oui.
LUI. – Tu aimes la vie ?
ELLE. – Non.
LUI. – Tu aimes la musique ?
ELLE. – Non.
LUI. – Je suis intelligent ?
ELLE. – Non.
LUI. – J’ai du talent ?
ELLE. – Non.
LUI. – Je suis beau ?
ELLE. – Non.
LUI. – Dehors, c’est l’été ?
ELLE. – Non.
LUI. – L’hiver ?
ELLE. – Non.
LUI. – Le printemps ?
ELLE. – Non !
LUI. – L’automne ?
ELLE. – Non !!
LUI. – Tu veux partir ?
ELLE. – Oui.
LUI. – Tu veux partir ?
ELLE. – Non.
LUI. – Tu veux quitter ton mari ?
ELLE. – Oui.
LUI. – Tu veux venir vivre avec moi ?
ELLE. – Non.
LUI. – Tu veux quitter la vie ?
ELLE. – Oui. Non. Non. Je te déteste.
LUI. – Oui ou non ! On peut se marier - si tu veux ?
ELLE. – Non !
LUI. – Je suis sérieux.
ELLE. – Non.
LUI. – Nous avons besoin l’un de l’autre.
ELLE. – Non.
LUI. – Tu n’as pas besoin de moi ?
ELLE. – Non.
LUI. – Tu n’as pas besoin de moi ?
ELLE. – Non.
LUI. – Tu n’as pas besoin de moi ?
ELLE. – Non.
LUI. – Si.
ELLE. – Non.
LUI. – Si
 ! ELLE. – Non !
Pause.
L’ami apparaît
.



 




Note de l'auteur

La pièce est écrite de telle manière que le texte doit être lu deux fois - dans le premier temps de manière spontanée par les acteurs texte en main, ensuite dans le mode théâtral habituel.

Personnages

LUI
ELLE
L'AMI
LE MARI
LA FEMME
LA FEMME 2





slapovski

Alexei Slapovski

Ecrivain, dramaturge, barde
Né en 1957 à Tchkalovskoie près de Saratov, vit à Moscou depuis 2001.
Alexei Slapovski est une des principales découvertes dans le domaine du roman russe du milieu des années 90.
Il a commencé à écrire pour le théâtre à partir de 1986 : plus de trente pièces, dont une dizaine ont été montées à de nombreuses reprises : à Iaroslavl, Saratov, Saint-Petersbourg, Tcheliabinsk, Moscou, Nijni Novgorod, Oufa, Omsk, Novossibirsk, Togliatti, Samara, Perm.
Slapovski apprécie particulièrement les mises en scènes de ses pièces réalisées par Serguei Pouskepalis (né en 1967), qui a notamment monté à Samara Le doux ange (2001) et Je m'en vais (2000) au théâtre Ponedelnik. Pièce N°27 a été montée par Pouskepalis en tant que travail de fin d'étude au GITIS et présenté au festival Baltiiski Dom en octobre 2001 et au festival Novaia Drama à Moscou en mai 2002.
Ses pièces ont été également montées en Allemagne, en Bulgarie, en Finlande.



slapovski

Traductions françaises (romans)
Je n'est pas moi, trad.Christine Zeytounian Belous, Paris, A. Michel, 1997
Vodka, dollars et gueule de bois (titre original : Le jour de l'argent) trad.Christine Zeytounian Belous, Paris, A. Michel, 2001
Ille, traduction Benoît Gascon, Canada, Ed. Kéruss, 2008


Prix Littéraires
Premier prix au Concours des pièces européennes à Kassel (Allemagne) pour La petite Cerisaie (1994)
Prix du Concours national des dramaturges russes (1996)

 




Ce n'est pas bien de vivre sans amour
texte de Alexei Slapovski
traduction Roustam Akhmedshin


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 89




novaia-russe

Présentation du théâtre
texte de Alexei Slapovski
traduction Roustam Akhmedshin


+++ EDITION EN COURS
cote NOVAIA : NRU 92


 
 




Le Blog
Commentez les pages de ce site...
Proposez du contenu (texte, image, video)...
Réagissez à l'actualité, aux brèves du blog...


Modéré par Gilles Morel


Loading
 
les textes du theatre russe actuel par Tania Moguilevskaia
et Gilles Morel - 2009 - tous droits réservés