ACCUEIL |  SPECTACLES |  FESTIVALS |  WHO'S WHO |  TEXTES |  ETUDES |  CONTACT
textes classés par |  AUTEUR |  TRADUCTEUR |

   TRADUCTION PUBLIEE

 

VASSILII SIGARIOV

La pâte à modeler

traduction Macha Zonina, Jean-Pierre Thibaudat


DIRECTEUR. - Voilà, Olga Ivanovna. Vous comprenez, votre petit-fils, on va l'expulser de notre établissement d'enseignement général.

GRAND-MERE. - Comment ça ?

LUDMILLA IVANOVNA. - Comme ça.

DIRECTEUR. - Attendez, Ludmilla Ivanovna. Maxime, tu ne lui as rien dit ?

MAXIME. - Qu'est-ce que ça peut vous faire ? Rendez-moi mon dossier, c'est tout.

DIRECTEUR. - Comment ça ton dossier, à toi ? Selon la loi ce sont les parents... ou les tuteurs

MAXIME. - Alors, donnez-le à elle et qu'on en finisse.

DIRECTEUR. - Comment ça qu'on en finisse ! Alors, Olga Ivanovna... Olga Ivanovna, c'est ça ?

MAXIME. - C'est ça.

LUDMILLA IVANOVNA. - On t'a rien demandé.

DIRECTEUR. - Alors voilà, Olga Ivanovna, nous sommes contraints de recourir à l'exclusion de votre petit-fils.

GRAND-MERE. - Pourquoi ça ?

LUDMILLA IVANOVNA. - Pour tous ses exploits.

GRAND-MERE. - Qu'est-ce qu'il a encore fait ?

MAXIME. - J'ai buté son pickpocket de neveu.

LUDMILLA IVANOVNA. - Ferme-la, sale gosse ! Oleg Petrovitch, non, mais je rêve ! Elle débarque ici, on ne sait pas qui quoi qu'est-ce. Elle a élevé un salopard de première et elle le défend encore ! Vous-même, vous, comment déjà, vous comprenez au moins ?

GRAND-MERE. - Qu'est-ce que j'dois comprendre ?

LUDMILLA IVANOVNA. - Non, mais, moi, je n'en peux plus, Oleg Petrovitch. Vous comprenez que vous avez élevé un salopard?

GRAND-MERE. - Un salopard ? Il est gentil. Il me met le bassin quand je suis malade. Il passe le balai. Et il bricole ses statues en pâte à modeler.

DIRECTEUR. - Il bricole pas ce qu'il faudrait.

LUDMILLA IVANOVNA. - Donc, il est gentil ?

GRAND-MERE. - Gentil.

LUDMILLA IVANOVNA. - Alors, je ne sais plus, Oleg Petrovitch, comment lui parler. Quand êtes-vous venue à l'école pour la dernière fois, chère madame ?

GRAND-MERE. - Diable, c'est qu'avec mes jambes...

LUDMILLA IVANOVNA. - Quoi, vos jambes ?

GRAND-MERE. - Je peine à venir jusqu'ici.

LUDMILLA IVANOVNA. - Alors, il fallait pas le prendre sous tutelle, avec vos jambes. Moi, Oleg Petrovitch, ça me dépasse, comment on a pu lui permettre. A quoi ils ont pensé. C'est une énorme responsabilité, chère madame.

GRAND-MERE. - Mais où est-ce qu'il pourrait aller...

LUDMILLA IVANOVNA. - Ah non. Pas ça, je vous en prie. Notre Etat, Dieu merci, a crée toutes les conditions. Et il y en a des comme vous qui n'arrivent toujours pas à comprendre. Et n'en font qu'à leur tête. Le résultat, le voilà. (Elle pointe son doigt en direction de Maxime.) Voilà le résultat, des drogués, des salopards et des tas de rebus.

GRAND-MERE. - Hé, toi...

LUDMILLA IVANOVNA. - Pas de tu, s'il vous plait. Sinon moi je pourrais...

DIRECTEUR. - Calmez vous, Ludmilla Ivanovna...

LUDMILLA IVANOVNA. - C'est ça, calmez vous ! Avec eux ! Il devrait être en taule depuis longtemps. Et elle aussi, par la même occasion.

MAXIME. - Tu vas la fermer, poufiasse !

LUDMILLA IVANOVNA. - Quoi ?

MAXIME. - Boucle-la, boudin !




Collection Bleue
96 pages - prix : 7.62 euros
Date de parution : Avril 2001
ISBN 2-912464-98-6
 
modeler



commander









Titre original Plastilin

Dialogue


Personnages

MAXIME, 14 ans
ELLE
Et les autres...
(au minimum 10 interprètes)






Et voilà, c'est fini
Les roses ont perdu leurs fleurs
Les pétales sont tombés
Pourquoi sans cesse les roses me hantaient
On les cherchait ensemble
On a trouvé les roses...
... Et voilà, c'est fini, les roses sont oubliées.

Dino Kampana

 

 


modeler

La pâte à modeler LECTURE EXTRAIT 10 mn
texte de Vassilii Sigariov - 2000
traduction Macha Zonina, Jean-Pierre Thibaudat


Festival TEMPS DE PAROLES
Comédie de Valence - CDNDA
23 janvier 2010


 


sigariov

Vassilii Sigariov


x notice biographique


 
 


vitez

Douleurs fantômes
texte de Vassilii Sigariov - 2000
traduction Sophie Gindt, Hélène Henry


>>> TRADUCTION DISPONIBLE
cote MAV : RUS06D674






La famille du vampire
texte de Vassilii Sigariov - 1999
traduction Aline Botteman


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA NRU 96






Goupiochka
texte de Vassilii Sigariov
traduction Aline Botteman


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 95






Black Milk
texte de Vassilii Sigariov - 1999
traduction Isabelle Anckaert


à paraître


 
 


blackmilk

Black milk
de Vassilii Sigariov TRADUCTION
mise en scène Sylvie de Braekeleer - 2006


Théâtre du Rideau Bruxelles
janvier / février 2006
à l'occasion de Europalaia 2005




douleurs

Douleurs fantômes
texte Vassilii Sigariov
mise en scène Irina Kerutchenko - 2005


festival Premières Strasbourg - mai 2005
festival Mettre en scène Rennes - novembre 2005
festival Scènes Etrangères Villeneuve d'Asq - nov 2005




modeler

La pâte à modeler
de Vassilii Sigariov
mise en scène Kirill Serebrennikov - 2001


Mois du théâtre russe à Paris
au Théâtre Silvia Montfort - dec 2002


 
 


plasticina

Plasticina (La pâte à modeler)
de Vassilii Sigariov TRADUCTION PORTUGAISE
mise en scène Nuno Cardoso - 2006


au Teatro Carlos Alberto
production Teatro Nacional Sao Joao
Porto - Portugal


 
 


volchok

Wolfy (Volchok - La toupie)
scénario et réalisation
Vassilii Sigariov - 2009


Production "Koktebel" - Moscou
86 min - 35 mm - Film Fiction

GRAND PRIX KINOTAVR 2009




sigariov

Entretien avec le réalisateur :
Vassilii Sigariov

Karlovy Vary International Film Festival - juillet 2009


x Sujet 3 minutes (anglais)
à propos de son film WOLFY (VOLCHOK)




sigariov

Entretien avec l'actrice Jana Trojanova
et le réalisateur Vassilii Sigariov

Openspace.ru - juillet 2009


x Sujet 3 minutes (russe)
à propos de son film WOLFY (VOLCHOK)


 
 
  pubebook

 
 




Le Blog
Commentez les pages de ce site...
Proposez du contenu (texte, image, video)...
Réagissez à l'actualité, aux brèves du blog...


Modéré par Gilles Morel


Loading
 
les textes du theatre russe actuel par Tania Moguilevskaia
et Gilles Morel - 2009 - tous droits réservés