ACCUEIL |  SPECTACLES |  FESTIVALS |  WHO'S WHO |  TEXTES |  ETUDES |  CONTACT
textes classés par |  AUTEUR |  TRADUCTEUR |

   TRADUCTION PUBLIEE

 

IVAN VIRIPAEV

ILLUSIONS

traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Préambule

Entrent en scène d’abord une femme, un peu plus tard une autre, entre ensuite un homme, un peu plus tard, un autre. Ils sont entrés uniquement pour raconter aux spectateurs les histoires de deux couples mariés.


Extrait du texte

(..)

Pause.

DEUXIEME FEMME. – Maintenant je vais vous parler d’un autre couple marié. Eux aussi ont vécu ensemble plus de cinquante ans. Il s’appelait Albert et elle Margaret. Chacun avait quatre-vingt-quatre ans, ils étaient nés la même année. Et voilà qu’un jour Albert est rentré à la maison après une promenade, s’est assis sur une chaise au milieu de la pièce, a appelé sa femme pour qu’elle vienne s’asseoir en face de lui dans un fauteuil en rotin, et quand elle est venue et s’est assise face à lui dans le fauteuil en rotin, il a dit :

– Je veux parler avec toi, Margaret. C’est très important. Toi et moi, ça fait longtemps qu’on n’a pas discuté des choses importantes, pas vrai ?

– Toi et moi, si tu veux mon avis, on a jamais discuté de choses importantes, lui a répondu Margaret.

C’était une femme dotée d’un très bon sens de l’humour.

– C’est, assurément, drôle, a dit Albert.

Et ensuite il a continué.

– Je veux te dire, Margaret, qu’il se trouve que je suis tombé amoureux d’une autre femme. Il m’est difficile de t’en parler, mais nous avons vécu ensemble cinquante-quatre ans et je ne t’ai jamais trahie sérieusement. Je te respecte beaucoup, tu es la mère de mes enfants...

– Et la grand-mère des tes petits-enfants, l’a interrompu Margaret.

C’était une femme dotée d’un bon sens de l’humour.

– Oui, oui, c’est assurément drôle, a réagi Albert avant de continuer. Eh bien voilà. Je suis obligé de te dire une vérité très désagréable. Margaret, pour la première fois dans ma vie j’ai compris ce qu’est l’amour. Ce qu’est le véritable amour, celui-là même que décrit la littérature, celui dont tout le monde rêve dans sa jeunesse et que personne ne trouve, et alors tout le monde se satisfait de ce qu’il a sous la main. N’ayant pas trouvé le véritable amour, nous déduisons qu’il n’existe pas du tout, que tout ça n’est qu’une fiction littéraire, et alors nous épousons celui qui est à côté, qui est réel, qui est à portée de main et ensuite nous vivons avec lui, ou avec elle toute notre vie, en pensant que voilà c’est donc tout ce dont l’humanité est capable, que voilà c’est donc ça tout l’amour qui peut exister, mais en vérité l’amour est tout autre. Il n’est pas ainsi, il n’est pas comme ça. Il est quelque chose de complètement autre. Il existe, Margaret. Simplement à toi et moi il ne nous a pas été donné de l’éprouver, et nous avons vécu l’un avec l’autre pendant cinquante-quatre ans en pensant que ce que nous ressentions l’un pour l’autre, c’était ça l’amour, mais tout ça c’était pas ça. Pas ce sentiment-là. L’amour est tout autre, il a une autre odeur, il a d’autres vibrations, il a un goût différent, une couleur différente, je ne l’ai compris qu’aujourd’hui, Margaret. Je n’ai pu découvrir ça qu’à la fin de ma vie, mais je suis heureux que, même à la fin de ma vie, ça me soit arrivé. Je suis heureux bien que j’aie sincèrement pitié de toi Margaret. Je ne veux pas avoir l’air ingrat, tu m’as offert tes meilleures années, qu’est-ce que je dis ! Tu m’as offert toute ta vie et je te suis reconnaissant sans limite, j’apprécie beaucoup ça, tu es la personne qui m’est la plus proche dans la vie, tu l’as toujours été et tu le resteras toujours, mais Margaret je ne t’ai jamais aimée et tu ne m’as jamais aimé, ça aussi je le comprends maintenant, crois-moi, nous ne nous aimions pas l’un l’autre de cet amour dont tout le monde rêve dans sa jeunesse et qui n’arrive quasiment à personne, alors qu’à moi voilà c’est arrivé. Je suis heureux, Margaret. Je suis tombé amoureux pour la première fois dans ma vie. Mais je suis tombé amoureux d’une autre femme, pardonne-moi.

Et après avoir dit tout cela, Albert s’est tu.

Et là, une certaine pause s’est naturellement imposée. Pas très longue. Et après Margaret a dit :

– Albert, tu n’es qu’un vieux péteur, c’est seulement cela qu’elle a dit pour commencer.

PREMIER HOMME. – Parce que c’était une femme dotée d’un bon sens de l’humour.

DEUXIEME FEMME. – Oui, c’était une femme dotée d’un bon sens de l’humour.

PREMIER HOMME. – Et cela alors qu’elle avait un cancer ! Quand elle a eu soixante ans on lui a découvert un cancer du sein. On l’a opérée, on lui a coupé un sein et elle... Non, je blague. Elle n’avait aucun cancer, et son sein est resté bien à sa place. D’ailleurs elle n’a jamais eu aucune maladie. C’était une femme en bonne santé dotée d’un bon sens de l’humour.

DEUXIEME FEMME. – Et voilà, pendant qu’Albert prononçait son monologue sur l’amour, elle l’écoutait et dans le même temps pensait, quelque chose du genre : «  Mon dieu, ce n’est qu’un vieux péteur, ça me servirait à quoi de lui répondre quelque chose, peu importe ce qu’il raconte. Il veut juste me taquiner, et c’est tout. D’ailleurs ça me servirait à quoi que je réagisse à toutes ses foutaises sur l’amour. Chacun de nous a déjà un pied dans la tombe, ça nous servirait à quoi d’ailleurs d’éclaircir quoique ce soit et de déballer notre linge, maintenant qu’il est déjà trop tard. Je ferai mieux de me taire et de ne pas fournir un prétexte, à ce vieil imbécile de jouer ici les jeunes amants ». C’est cela qu’elle a pensé. Mais en réalité, il s’est trouvé, allez savoir pourquoi, que tous ce, discours pathétique, d’Albert sur l’amour a, allez savoir pourquoi atteint Margaret. Et bien que c’était une femme très intelligente et dotée d’un bon sens de l’humour, à ce moment précis, l’intelligence et l’humour, lui ont fait défaut allez savoir pourquoi, et bien qu’elle ait pensé qu’elle n’allait pas répondre à ce vieil imbécile, tout de suite après avoir pensé qu’elle n’allait pas lui répondre, elle a bel et bien répondu.

Elle a dit cela :

– Je veux juste te dire, à toi Albert, qu’il ne faut pas juger les autres par rapport à soi. Si à toi pendant toute ta vie il ne t’a pas été accordé de découvrir ce qu’est l’amour, alors, excuse-moi, ça ne signifie pas du tout que la même chose soit arrivée aux autres.

– « Aux autres », c’est de toi-même que tu parles, c’est ça ? a dit Albert.

– Oui c’est de moi-même que je parle, a répondu Margaret.

– Ce qui signifie que tu veux dire que tu as réussi à éprouver un véritable amour, c’est ça ?

– Oui, c’est précisément ça que je veux dire.




solitaires

Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre
suivi de Illusions
Collection Bleue
130 pages - prix : 14.50 €
Date de parution : Mars 2015
ISBN 978-2-84681-424-9



henschel Titulaire des droits :
henschel SCHAUSPIEL Theaterverlag Berlin GmbH
Agent de l'auteur pour l'espace francophone :
Gilles MOREL |


 

illusions



texte







Personnages

Première Femme, 30 ans
Deuxième Femme, 30 ans
Premier Homme, 35 ans
Deuxième Homme, 35 ans







viripaev

Ivan Viripaev, Théâtre National de la Colline
Paris, mai 2011








illusions

Création de ILLUSIONS
mise en scène Ivan Viripaev
au Théâtre Praktika - Moscou - 02 oct. 2011









illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Olivier Maurin - juin 2016


CREATION production Compagnie Ostinato
Théâtre de l'Elysée Lyon
du 2 au 10 juin 2016




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - avril 2016


CREATION production 910
Théâtre de l'Aquarium Vincennes
du 5 au 24 avril 2016




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Sophie Langevin - janvier 2016


CREATION prod. Théâtre du Centaure
Théâtre du Centaure Luxembourg
du 29 janvier au 21 février 2016




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Florent Siaud - 2015


prod. Le Groupe de la Veillée
Théâtre Prospero, Montréal
mars 2015




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Julia Vidit - 2015


TOURNEE prod. Cie Java Vérité
Transversales Verdun 15 mars 2016
Maison des Arts et des Loisirs Laon le 22 mars 2016
Scène nationale 61 Alençon le 24 mars 2016




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRAD. ANGLAISE
mise en scène Cazimir Liske - 2014


prod. Baryshnikov Arts Center
New-York
création septembre 2014




illusions

Illusions
texte & mise en scène
Ivan Viripaev - 2011


prod. Théâtre Praktika Moscou
création 02 octobre 2011




illusionen

Illusionen (Illusions)
texte Ivan Viripaev TRAD. ALEMANDE
mise en scène Dieter Boyer - 2011


production Die Theater
Chemnitz-Shauspiel
création septembre 2011




iluzje

Iluzje (Illusions)
texte Ivan Viripaev TRAD. POLONAISE
mise en scène Agnieszka Glinska - 2011


production Teatr Na Woli
Varsovie
création septembre 2011


 


viripaev

Ivan Viripaev
auteur, acteur, metteur en scène, réalisateur
né à Irkoutsk (Sibérie) en 1974


x notice biographique


 
 




Solar Line
texte de Ivan Viripaev - 2015
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


x Extrait de la traduction française






Dreamworks
texte de Ivan Viripaev - 2012
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


x Extrait de la traduction française






OVNI
texte de Ivan Viripaev - 2012
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


>>> TRADUCTION DISPONIBLE
cote MAV : RUS17D1074






Insoutenablement longues étreintes
texte de Ivan Viripaev - 2014
traduction Galin Stoev, Sacha Carlson


>>> TRADUCTION DISPONIBLE
cote MAV : RUS16D1055




solitaires

Les Enivrés
texte de Ivan Viripaev - 2012
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 128 pages
Date de parution : Novembre 2014
ISBN 978-2-84681-438-6




solitaires

Les guêpes de l'été
nous piquent encore en novembre

texte de Ivan Viripaev - 2012
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 130 pages
Date de parution : Mars 2015
ISBN 978-2-84681-424-9






Comédia
texte de Ivan Viripaev - 2010
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


x Extrait de la traduction française






Danse "Delhi"
texte de Ivan Viripaev - 2009
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 112 pages
Date de parution : Mars 2011
ISBN 978-2-84681-308-2




ebook

Juillet (Iyoul)
texte Ivan Viripaev - 2006
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 74




solitaires

Genèse N°2
texte de Ivan Viripaev - 2004
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 64 pages
Date de parution : Juin 2007
ISBN 978-2-84681-204-7




novaia-russe

Oxygène (Kislorod)
texte de Ivan Viripaev - 2002
traduction E.Gravelot, T.Moguilevskaia, G.Morel


Collection Bleue / 96 pages
Premier tirage : Mai 2005

Deuxième tirage : Mars 2011
ISBN 2-84681-129-6




ebook

Le jour de Valentin
texte Ivan Viripaev - 2001
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 81




novaia-russe

Les Rêves
texte de Ivan Viripaev - 2000
trad. Elisa Gravelot, Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 96 pages
Premier tirage : Mai 2005

Deuxième tirage : Mars 2011
ISBN 2-84681-129-6


 
 


genese

Genèse N°2
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
m.e.s Yann Métivier & Thomas Gonzalez - 2017


CREATION production AOI
Comédie de St-Etienne - CDN
du 14 au 17 mars 2017




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Olivier Maurin - 2016


production Compagnie Ostinato
Théâtre de l'Elysée Lyon
création juin 2016




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - 2016


production 910
Théâtre de l'Aquarium Vincennes
création avril 2016




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Philippe Clément - mars 2016


prod. Compagnie de l'Iris
Théâtre des Pénitents - Montbrison - 22/112016
Théâtre de l'Iris - Lyon Villeurbanne - janvier 2017




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Renaud Prévautel - 2016


CREATION prod. Compagnie Out of Artefact
Manufactures des Abesses- Paris
création janvier 2016




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Sophie Langevin - 2016


prod. Théâtre du Centaure
Théâtre du Centaure Luxembourg
création janvier 2016




les guepes

Les guêpes de l'été
nous piquent encore en novembre

texte Ivan Viripaev TRADUCTION
m.e.s S.Cattani, A.Oppenheim et M.Pas - 2015


prod. ildi!eldi
coprod. Rond-Point Paris / Le Merlan Marseille
création mars 2015




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Florent Siaud - 2015


prod. Le Groupe de la Veillée
Théâtre Prospero, Montréal
création mars 2015




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Julia Vidit - 2015


prod. Cie Java Vérité
Théâtre 71 - Scène Nationale de Malakov
du 10 au 15 janvier 2017




oxygene

Oxygène
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Christian Lapointe - 2013


production Cie La Veillée
Théâtre Prospero, Montréal
création nov. 2013




danse delhi

Danse "Delhi"
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - 2011


coprod Théâtre National de la Colline
Théâtre de la Place Liège
création mai 2011




reves

Les Rêves
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène François Bergoin - 2011


CREATION prod. Théâtre Alibi
à La Fabrique Bastia
création janvier 2011




juillet

Juillet (Iyoul)
de Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Lucie Berelowitsch - 2009


prod. Cie Les 3 sentiers
Le Trident S. N. de Cherbourg-Octeville
Théâtre de Nice - 06 > 07 janvier 2010




valentin

Le jour de Valentin
de Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Antonia Malinova - 2009


prod. Cie Sang et Chocolat
Lilas en Scène - Porte des Lilas Paris - 12 > 15 juin 2009
Pulsion Théâtre Avignon - 8 > 31 juillet 2009




genese

Genèse N°2
de A.Velikanova & I.Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - 2006


coproduction FINGERPRINT Bruxelles /
Theâtre de la Place Liège
festival AVIGNON 2007




oxygene

Oxygène (Kislorod)
de Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - 2004


festival Passages Nancy - mai 2005
festival TransAmériques Montréal - mai 2008
REPRISE Comédie de Genève - mars 2010


 
 


etreintes

Insoutenablement longues étreintes
texte et mise en scène TRAD. POLONAISE
Ivan Viripaev - 2015


prod. Festiwal Boska Komedia Cracovie
Teatr Powszechny Varsovie
création décembre 2015




etreintes

Insoutenablement longues étreintes
texte et mise en scène
Ivan Viripaev - 2015


prod. Théâtre PRAKTIKA Moscou
création septembre 2015




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev
mise en scène Andreï Mogoutchi - 2015


prod. Bolchoï Drama Teatr (BDT)
Saint-Petersbourg
création mai 2015




etreintes

Insoutenablement longues étreintes
texte Ivan Viripaev TRAD. ALLEMANDE
mise en scène Andrea Moses - 2015


prod. Deutsches Theater Berlin
création mars 2015




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRAD. ANGLAISE
mise en scène Cazimir Liske - 2014


prod. Baryshnikov Arts Center
New-York
création septembre 2014




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2014


prod. Moscou Art Center (MKhAT)
création 04 avril 2014




illusions

Illusions
texte & mise en scène
Ivan Viripaev - 2011


prod. Théâtre Praktika Moscou
création 02 octobre 2011




illusionen

Illusionen (Illusions)
texte Ivan Viripaev TRAD. ALEMANDE
mise en scène Dieter Boyer - 2011


production Die Theater
Chemnitz-Shauspiel
création septembre 2011




iluzje

Iluzje (Illusions)
texte Ivan Viripaev TRAD. POLONAISE
mise en scène Agnieszka Glinska - 2011


production Teatr Na Woli
Varsovie
création septembre 2011




comedia

Comedia
texte et mise en scène
Ivan Viripaev - 2010


prod. Théâtre Praktika Moscou
création 15 octobre 2010




danse delhi

Danse "Delhi"
texte Ivan Viripaev TRAD. POLONAISE
mise en scène Ivan Viripaev - 2010


prod Théâtre National
Varsovie
création 05>11 mars 2010




expliquer

Expliquer
d'après les poèmes d'Abaï Kunanbaev
mise en scène Ivan Viripaev - 2008


production Mouvement Oxygène
festival NET
au Théâtre Ecole de la Pièce Contemporaine




juillet

Iyoul (Juillet)
texte Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2006


créé le 23 novembre 2006
coproduction Théâtre Praktika /
Agence "Mouvement Oxygène" Moscou




genesis

Genesis N°2
de Antonina Velikanova & Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2004


teatr.doc Moscou
Theater der Welt, Allemagne




kislorod

Kislorod (Oxygène)
texte Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2002


teatr.doc Moscou




les reves

Les Rêves
texte et mise en scène
Ivan Viripaev - 2000


festival est-ouest Die - sept 2001
Mois du théâtre russe à Paris
au Théâtre de la Cité Internationale - dec 2002


 
 


salvation

Salvation (Le Salut)
scénario et réalisation
Ivan Viripaev - 2015


Film Fiction - 94 min - 35 mm
Production Gorky Film Studio - Moscou
PRIX MEILLEURE ACTRICE KINOTAVR 2015




danse delhi

Tanets Deli (Delhi Dance / Danse Delhi)
scénario et réalisation
Ivan Viripaev - 2012


Film Fiction - 95 mn - 35 mm
Distribution "Paradiz Prodakshnz" - Russie

En compétition FIF ROMA 2012




kislorod

Kislorod (Oxygène)
scénario et réalisation
Ivan Viripaev - 2009


Film Fiction - 75 min - 35 mm
Production "Ded Moroz" - Moscou
PRIX REALISATION KINOTAVR 2009




crush

Court-circuit (Korotkoe zamykanie)
réal. Piotr Bouslov, Ivan Viripaev, Alexei Guerman Jr.
Kirill Serebrennikov, Boris Khlebnikov - 2009


Film Fiction - 92 mn - 35mm
Production Studio "Slon"
avec l'aide du Min. de la Culture de Russie




meilleur

Le meilleur moment de l'année
scénario Ivan Viripaev
réalisation Svetlana Proskourina - 2007


Film Fiction - 93 min - 35 mm
Production Studio Gorki
& KinoPTOBBA - Moscou




euphorie

Euphorie (Euphoria)
scénario & réalisation
Ivan Viripaev - 2006


Film Fiction - 73 min - 35 mm
Production "First Movie Partnership"
& Film Studio "2Plan2" - Moscou




boomer 2

Boomer 2 (Bumer 2)
scénario Piotr Bouslov, Denis Rodimine, Ivan Viripaev
réalisation Piotr Bouslov - 2006


Film Fiction - 115 min - 35 mm
CTB, Pygmalion Production - Moscou
Russian box office hit in 2006


 
 


passages

Passages
9e édition du festival des théâtres
de l'est de l'Europe 2005


coordination artistique programme russe
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
mai 2005




moscou

Moscou sur scène
Mois du théâtre russe
à Paris 2002


coordination artistique
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
decembre 2002


 
 
  pubebook

 
 




Le Blog
Suivez au jour le jour
l'actualité du théâtre russe
en France, en Europe et ailleurs


Modéré par Gilles Morel


Loading
 
les textes du theatre russe actuel par Tania Moguilevskaia
et Gilles Morel - 2009 - tous droits réservés