ACCUEIL |  SPECTACLES |  FESTIVALS |  WHO'S WHO |  TEXTES |  ETUDES |  CONTACT
textes classés par |  AUTEUR |  TRADUCTEUR |
 
  pubebook

 

VADIM LEVANOV

L'Apocalypse de Firs
ou
Le rêve de cerise de Firs

traduction Tania Moguilevskaia & Gilles Morel


Le décor du quatrième acte de la pièce La Cerisaie d’Anton Pavlovitch Tchékhov. Tout est couvert d’une épaisse couche de poussière. Allongé sur un divan, Firs repose, lui aussi sous une épaisse couche de poussière. Il dort et il rêve. On entend le bruit d’une corde cassée.
L’horloge sonne : une, deux, trois, quatre, cinq fois, autant que possible. On entend des voix, des coups de haches : au-dehors, on décloue les planches qui obstruaient les fenêtres, les rayons du soleil pénétrants éclairent le vide et l’abandon. Les charnières rouillées des portes grincent : le son en est perçant et strident.

Firs, s’assied soudainement, comme s’il venait de se réveiller. - Hein ? Quoi ? Je me suis endormi ?..

Courte pause.


Firs. - Faut que j’y aille... Faut le samovar... J’ai fait un rêve... Mes maîtres étaient arrivés ... Revenus... Plus la force ...

Entrent X, Y et Z. Firs se lève pour les accueillir. Pause.

Z. - Oh mon Dieu !

Y. - Qui c’est celui-là ?

X. - Un S.D.F. ?

Z. - Un fantôme ?

Y. - Ça en a tout l’air. (Il rit.) Formidable !

Firs. - Maîtres ?

X. - Peut-être un clodo qui s’est planqué au chaud pendant les rigueurs de l’hiver ? (A Firs.) Qui tu es ?

Firs. - Comme dans mon rêve !

Y. - Le fantôme tutélaire de cette maison ! Eh bien, bonjour, mon vieux !

X, à Firs. - Je te demande qui tu es ? Alors ? Tu comprends ce que je dis ? Réponds !

Firs. - Mes maîtres ! Mes maîtres sont revenus... Arrivés... (Il sanglote.)

X. - Qu’est-ce qui lui prend ?!

Z. - Il pleure ?

Firs. - Gloire à toi, mon Dieu ! Mes maîtres sont de retour ! N’y croyais plus ! La joie !.. La joie ! Comme dans mon rêve ! Bonjour, s’il vous plaît, mes bons maîtres !

Y. - Il a l’air heureux. Tu es content de nous voir ? Comment tu t’appelles, vieux ?

Firs. - On m’appelle Firs, votre noblesse ! Mes bons maîtres ! (Il tente de baiser la main de Z.)

Z. - Qu’est-ce que ça veut dire ?

Y. - Mais c’est qu’il est encore vert ! Vif ! Frais ! Juste un peu poussiéreux ! (Il tape sur l’épaule de Firs, un nuage de poussière ; Firs vacille.)

Tout le monde tousse et éternue.

Firs. - Gloire à toi, mon Dieu, je suis récompensé au bout du compte ! La joie ! (Avec des larmes d’affection.) Mes bons maîtres sont arrivés !.. (Il baise la main de Y.)

Y. - Brave ! Petit vieux, tout petit, petit vieux ! Moucheron, petite bête posée sur des jambes torves !

Firs. - J’arrive tout de suite !.. De nouveaux maîtres sont arrivés ! Je suis là ! J’arrive dans un instant !.. (Il sort.)

X. - Etrange comme nom, Firs.

Y. - Probablement, un surnom. Un pseudo. Il a sûrement fait de la tôle.

Z. - De la tôle ? Quelle horreur !

X. - Oui... (Il regarde autour.) Il aurait facilement pu mettre le feu à toute la baraque.

Y. - “ La fumée même de la patrie est douce et bienvenue ! “ (Il rit.)

Firs revient.

Firs. - Où j’allais ? Oublié... Plus de force. Me souviens de rien. Vis comme dans un rêve... Comme si je dormais ... Tout ça n’est qu’un rêve... Où j’allais ? (Il voit X, Y et Z, ne les reconnaît pas.) Mon Dieu, Impératrice Céleste !

Pause.

X. - Eh, vieux, tu as pété les plombs ?

Y. - Il est sénile ou quoi ? (A Firs.) Eh, allô ! Tu me reçois ! Vous me recevez ?! Comment vous me recevez ? Tu vas finir par me faire de la peine, frère.

Firs, se souvient, son visage se fend d’un sourire bienheureux, des larmes d’affection brillent dans ses yeux. - Maîtres !.. Mes bons maîtres sont revenus !.. J’ai attendu ! Gloire à toi, mon Dieu ! Maîtresse Mère, Impératrice Céleste ! Quelle joie !

X. - Il s’est remis.

Y. - La vieillesse, c’est pas la joie. On y passera tous.

Z. - Quelle horreur !

Firs, tente de baiser la main de Z. - Permettez-moi de vous baiser la main !

Z. - Qu’est-ce qu’il veut ? Qu’est-ce qui lui prend ?.. Pourquoi ?

Firs. - Au moins le petit pouce !

X. - Arrête ça !

Y. - Eh bien dis-donc, Firs, fils de pute !

Firs, avec des larmes dans la voix. - J’ai attendu, gloire à Dieu ! J’ai enduré ! Maintenant je n’ai plus peur de mourir ! (Il s’essuie les yeux dans son mouchoir, se mouche avec bruit.)

Z. - Il est bizarre.

X. - Il est peut-être fou ? Dingue ?

Z. - Quel cauchemar !

Firs. - J’ai survécu ! Je suis récompensé ! Gloire à toi, mon Dieu, Impératrice Céleste!.. Maintenant, c’est tout ! Maintenant, fini... (Il tente de baiser la main de X.) Permettez-moi de vous baiser la main !

X. - Arrête ça, j’ai dit ! C’est compris ?!




ubu


L'Apocalypse de Firs
in UBU N° 22/23 - 12,20 euros
Date de parution : octobre 2001
ISSN 1255-7196

 
firs

COMMANDER
cote NOVAIA : NRU 77




Personnages

FIRS
X, Y et Z






levanov

Vadim Levanov et Tania Moguilevskaia
Festival Lioubimovka, juin 2000
 
 


novaia-russe

Cent tonnes d'amour
courte pièce de Vadim Levanov - 2002
traduction Isabelle Vénuat


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 90




novaia-russe

Les Rêves de Togliatti
courte pièce de Vadim Levanov - 2002
traduction Irina Shushko


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 88




solitaires

L'Amour du jeu de paume russe
courte pièce de Vadim Levanov - 2001
traduction Sophie Gindt, Tania Moguilevskaia


in Coutres pièces Collection Bleue / 80 pages
Date de parution : Avril 2001
ISBN 2-912464-83-8




solitaires

La Mouche
courte pièce de Vadim Levanov - 1999
traduction Sophie Gindt, Gilles Morel


in Coutres pièces Collection Bleue / 80 pages
Date de parution : Avril 2001
ISBN 2-912464-83-8




solitaires

Un, deux, trois!
courte pièce de Vadim Levanov - 1999
traduction Sophie Gindt


in Coutres pièces Collection Bleue / 80 pages
Date de parution : Avril 2001
ISBN 2-912464-83-8




vitez

Ah! Iosef Maderchpreger...
de Vadim Levanov - 1999
traduction Yves Barrier


>>> TRADUCTION DISPONIBLE
cote MAV : RUS02D461




solitaires

Les Bâtards
courte pièce de Vadim Levanov - 1998
traduction Sophie Gindt


in Coutres pièces Collection Bleue / 80 pages
Date de parution : Avril 2001
ISBN 2-912464-83-8


 
 




Le Blog
Commentez les pages de ce site...
Proposez du contenu (texte, image, video)...
Réagissez à l'actualité, aux brèves du blog...


Modéré par Gilles Morel


Loading
 
les textes du theatre russe actuel par Tania Moguilevskaia
et Gilles Morel - 2009 - tous droits réservés