ACCUEIL |  SPECTACLES |  FESTIVALS |  WHO'S WHO |  TEXTES |  ETUDES |  CONTACT
écrire à |  AGENT de L'AUTEUR |

   TRADUCTION PUBLIEE

 

IVAN VIRIPAEV

LES ENIVRES

traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Acte I - Scène 4

Nuit. Cuisine d'un restaurant. Le restaurant est fermé depuis des heures, mais dans la cuisine au milieu de la vaisselle qui sèche, de casseroles, de grands et de petits couteaux et autres ustensiles de cuisine, une compagnie de cinq personnes s'est rassemblée. Quatre hommes Max, Rudolf, Gabriel et Mathias. Et avec eux une petite jeune fille qui s'appelle Rosa. Tout le monde est très copieusement ivre.

(...)

Mathias regarde à l'intérieur du frigidaire ouvert.

MATHIAS. — Pourquoi, Max, est-ce que je ne vois aucune viande nulle part ici ?
MAX. — Parce que.
MATHIAS. — Parce que, quoi ?
MAX. — Parce que ça.
MATHIAS. — Quoi « ça » ? Je dis que je ne vois aucune viande nulle part là, nulle part ?
MAX. — Parce que, c'est un restaurant végétarien.
MATHIAS. — Oui ? Et qu'est-ce que ça veut dire ?
MAX. — Ca veut dire qu'ici il n'y a pas et il ne doit pas y avoir de viande. Parce que ici c'est un restaurant végétarien.
MATHIAS. — Et pourquoi, je serais curieux de le savoir, est-ce qu'il y a ici ce restaurant végétarien ?
MAX. — Parce que... Nous sommes dans le restaurant de mes parents.
MATHIAS. — Et ça explique tout ?
MAX. — Et ça explique tout.
MATHIAS. — Ca explique quoi ? Ca n'explique rien. Où est la viande, Max ?
MAX. — Ca explique que mes parents sont végétariens et qu'ils ont ouvert un restaurant végétarien... Dans un restaurant végétarien il ne doit pas y avoir de viande. Voilà ce que ça explique.
MATHIAS. — Et qui a besoin de ce genre de restaurant où il n'y a pas un seul morceau de viande ?
MAX. — En ont besoin ceux qui ne mangent pas de viande, les vé...gé...ta...riens ?
MATHIAS. — Et qui a besoin de ceux qui ne mangent pas de viande ?
GABRIEL. — Le Seigneur Dieu, Mathias. Le Seigneur Dieu a besoin de ceux qui ne mangent pas de viande. Dieu aime les végétariens, et les carnivores il les expédie en enfer.
ROSA. — C'est pas vrai.
GABRIEL. — C'est vrai.
ROSA. — Pas vrai.
RUDOLF. — Comment une prostituée comme toi peut-elle savoir ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas ?
ROSA. — Peut-être je suis une prostituée, mais je sais ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas.
RUDOLF. — Comment ?
ROSA. — Par la vie.
RUDOLF. — Par quelle vie ? Par la vie d'une prostituée ?
ROSA. — Je vais au cinéma.
RUDOLF. — Ah, tout s'éclaire alors !

Mathias continue de se tenir devant le frigidaire ouvert et d'examiner son contenu.

MAX. — Mais pour quelle raison avez-vous emmené une prostituée avec vous ?
MATHIAS. — Pour la manger.
MAX. — Je vous ai pourtant dit qu'il ne fallait emmener personne ici, parce que c'est le restaurant de mes parents, et surtout pas une prostituée !
RUDOLF. — C'est pourtant ta dernière soirée de célibataire, Max. C'est l'enterrement de ta vie de garçon, et comment enterrer une vie de garçon sans prostituée ?
MAX. — Je ne vous ai pas demandé d'amener une prostituée avec vous, surtout dans le restaurant de mes parents.
GABRIEL. — Arrête, Max, il y a partout de la place pour l'amour, surtout dans un restaurant végétarien.
MATHIAS. — J'ai envie de viande, je propose de manger cette prostituée, de la griller dans cette poêle.
GABRIEL. — Mon frère dit que nous devons parvenir à entendre le chuchotement du Seigneur dans notre cœur. Chacun de nous doit parvenir à entendre le chuchotement du Seigneur dans son cœur. Mon frère dit...
MATHIAS. — Tu n'as aucun frère, ferme-la.
GABRIEL. — Tu dois parvenir à entendre le chuchotement du Seigneur dans ton cœur, voilà ce que mon frère m'a demandé de te transmettre.
MATHIAS. — Idiot !
ROSA. — Je sais de quoi il parle, il n'est pas idiot. J'entends le chuchotement du Seigneur dans mon cœur. Pas toujours, mais parfois il arrive que j'entende.
RUDOLF. — Mais tu es une prostituée, Rosa, tu ne peux pas parler comme ça.
ROSA. — Mais j'entends. Parole d'honneur parfois j'entends le chuchotement du Seigneur dans mon cœur.
RUDOLF. — Pourquoi les prostituées sont-elles toujours aussi religieuses ?
GABRIEL. — Mon frère prêtre catholique, dit que chacun a entendu au moins une fois dans sa vie le chuchotement du Seigneur dans son cœur, mais peu nombreux sont ceux qui osent l'avouer.
MATHIAS. — Tu n'as aucun frère, qu'est-ce que tu nous débites ?
GABRIEL. — Nous entendons tous le chuchotement du Seigneur dans notre cœur, simplement nous le cachons, nous le cachons même à nous-mêmes.
ROSA. — C'est, la vérité, c'est la vérité, ton frère a absolument raison.
MATHIAS. — Mais il n'a aucun frère, de quoi on parle ici ?!
MAX. — Du fait que ma fiancée aussi entend ce chuchotement, et mes parents, me répètent souvent qu'eux aussi entendent le chuchotement du Seigneur dans leurs cœurs.
MATHIAS. — Mais, bien sûr, puisqu'ils sont végétariens, ils peuvent entendre tout et n'importe quoi.
MAX. — Cependant ma fiancée et moi nous ne sommes pas végétariens, et nous l'entendons aussi, quand bien même nous mangeons de la viande.
MATHIAS. — Et vous entendez quoi au juste, Max ?
MAX. — Le chuchotement du Seigneur dans notre cœur.
GABRIEL. — Nous entendons tous le chuchotement du Seigneur dans notre cœur, seulement nous ne nous l'avouons pas même à nous-mêmes.
MAX. — Je viens de l'avouer là. Parfois j'entends le chuchotement du Seigneur dans mon cœur, quand bien même je ne crois pas en Dieu, et quand bien même je ne suis pas végétarien.
RUDOLF. — Eh bien, au point où on en est, moi aussi alors je ne crois pas en Dieu. Et surtout ne je crois pas à ce que disent les prêtres catholiques, sans vouloir vexer ton frère, Gabriel.
MATHIAS. — Il n'a pas de frère.
RUDOLF. — Je sais qu'il n'a pas de frère, mais là n'est pas le fond de l'affaire, mais dans le fait que quand bien même je ne crois pas en Dieu, moi aussi j'entends parfois le chuchotement du Seigneur dans mon cœur.
ROSA. — Oui, oui. Parfois ça arrive de manière tellement évidente. Ton frère a raison.
RUDOLF. — Oui, oui, ton frère a raison !
MATHIAS. — Vous avez décidé de vous moquer de moi ou quoi, il n'a pas le moindre frère, comment pourrait-il avoir raison ? Et plus globalement, qu'est-ce que c'est ce que ce que vous dites ici ?!
MAX. — Ecoute, Mathias. Nous sommes ici entre potes, et nous ferions mieux de nous parler sincèrement. Il nous arrive à nous tous au moins parfois, d'entendre le chuchotement du Seigneur dans notre cœur, et ce n'est pas la peine de faire semblant de ne pas comprendre où nous voulons en venir. Avoue que toi aussi tu l'entends ?
MATHIAS. — Je suis un adulte.
GABRIEL. — C'est là toute l'affaire, mon vieux. Mon frère prêtre catholique, dit que le premier signe du passage à l'âge adulte, c'est le fait que la personne commence à entendre le chuchotement du Seigneur dans son cœur. Les enfants ne l'entendent pas. Ils ne sont pas encore en mesure d'être à l'écoute, parce qu'ils sont déjà assez heureux sans ça. Quant à nous nous n'arrivons plus à trouver notre bonheur dans le monde qui nous entoure, c'est pourquoi avec chaque année qui passe, nous fermons de plus en plus souvent nos yeux et essayons de nous mettre à l'écoute, à l'écoute ce qui se passe là-bas à l'intérieur de nous, et alors à ce moment-là nous entendons le chuchotement du Seigneur dans notre cœur.
ROSA. — Le plus souvent j'entends le chuchotement du Seigneur dans mon cœur, le matin, quand je rentre du travail.
RUDOLF. — Tu as un autre travail en plus ?
ROSA. — Non. Que ce travail-là. Et ça me fatigue tellement que je rentre à la maison presque sans force, et que je chute sur mon lit. Et alors à ce moment-là j'entends le chuchotement du Seigneur dans mon cœur.
MAX. — Gabriel, ton frère, cet homme courageux, il appelle les choses par leur nom, Gabriel, il parle de tout ce dont nous avons peur de parler à voix haute. Nous entendons tous le chuchotement du Seigneur dans notre cœur, mais nous avons honte de l'avouer. Je suis persuadé que Mathias, l'entend aussi. Allez, Mathias, vas-y, fais-le, dis que j'ai raison.
MATHIAS. — Tout ça est tellement stupide.
GABRIEL. — N'aie pas peur, nous ne le dirons à personne.
RUDOLF. — Personne à ton travail ne saura que tu entends le chuchotement du Seigneur dans ton cœur, quand bien même tous l'entendent aussi.
MATHIAS. — C'est tout simplement que vous vous êtes soûlés, et que vous avez perdu la tête.
MAX. — Nous nous sommes soûlés, et nous nous sommes avoué ce que nous ne pouvons pas nous avouer l'esprit sobre.
MATHIAS. — Quoiqu'il en soit, prenez en note, demain je démentirai tout.
RUDOLF. — Et, nous aussi.
GABRIEL. — Moi, je ne le ferai pas. Je ne trahirai pas les convictions de mon propre frère.
MATHIAS. — Tu n'as pas de frère.
GABRIEL. — Et alors quoi ?!
MAX. — Vas-y, Mathias, fais-le, avoue que toi aussi tu entends le chuchotement du Seigneur dans ton cœur.
MATHIAS. — C'est tout simplement que vous êtes des salauds.
MAX. — Des salauds oui, mais nous entendons le chuchotement du Seigneur dans nos cœurs, et toi aussi tu l'entends, mais tu as peur de l'avouer, tu as peur de devenir toi-même, ne serait-ce qu'un seul instant.
GABRIEL. — Vas-y, Mathias.
RUDOLF. — Fais pas ta gonzesse et ta couille molle.
MATHIAS. — Quoi, quoi ?!
RUDOLF. — Sois un vrai mec, avoue que tu entends la voix du Seigneur dans ton cœur.

Mathias regarde tout le monde et réfléchit intensément.

MATHIAS. — Bon d'accord.
MAX. — D'accord quoi ? Tu n'as qu'à le dire à voix haute.
MATHIAS. — Dire quoi ?
MAX. — Joue pas au con, Mathias. Dis à voix haute que tu entends le chuchotement du Seigneur dans ton cœur.
MATHIAS. — J'entends le chuchotement du Seigneur dans mon cœur. Quel cauchemar, ça fait longtemps que je ne me suis pas soûlé comme aujourd'hui.
GABRIEL. — Eh bien, tu vois, finalement c'était pas bien compliqué.



solitaires


Les Enivrés
Collection Bleue
128 pages - prix : 13.00 €
Date de parution : Novembre 2014
ISBN 978-2-84681-438-6



henschel Titulaire des droits :
henschel SCHAUSPIEL Theaterverlag Berlin GmbH
Agent de l'auteur pour l'espace francophone :
Gilles MOREL |


 

les enivres



texte








Pièce en 2 actes et 8 scènes

Personnages

MARTA, belle jeune fille, 21 ans.
MARK, directeur d'un festival international
de cinéma, 46 ans.
LAOURA, modèle, 30 ans.
MAGDA, copine de Laoura, 30 ans.
LAWRENCE, mari de Magda, 35 ans.
GUSTAV, banquier, 53 ans.
LORA, femme de Gustav, 40 ans.
KARL, banquier, 50 ans.
LINDA, femme de Karl, 47 ans.
RUDOLPH, manager en relations publiques, 30 ans.
MAX, manager en opérations bancaires, 32 ans.
MATHIAS, manager d'une agence publicitaire, 35 ans.
GABRIEL, directeur-adjoint d'une entreprise
de BTP, 31 ans.
ROSA, prostituée, 22 ans.









viripaev

Ivan Viripaev
Moscou, Théâtre Praktika, 2012









jlta

Prix domaine étranger
Prix de la traduction
Palmarès 2014

photos de la lecture
Médiathèque de Vaise
29 NOVEMBRE 2014




centquatre

EN AVANT-PREMIERE
MISE EN VOIX
sous la direction d'Andreï Mogoutchi avec
les acteurs de la Comédie-Française
au Centquatre Paris
10 > 11 JANVIER 2014



enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev
mise en scène Andreï Mogoutchi - 2015


prod. Bolchoï Drama Teatr (BDT)
Saint-Petersbourg
création mai 2015




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2014


prod. Moscou Art Center (MKhAT)
création 04 avril 2014


 


viripaev

Ivan Viripaev
auteur, acteur, metteur en scène, réalisateur
né à Irkoutsk (Sibérie) en 1974


x notice biographique


 
 




Solar Line
texte de Ivan Viripaev - 2015
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


x Extrait de la traduction française






Dreamworks
texte de Ivan Viripaev - 2012
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


x Extrait de la traduction française






OVNI
texte de Ivan Viripaev - 2012
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


>>> TRADUCTION DISPONIBLE
cote MAV : RUS17D1074






Insoutenablement longues étreintes
texte de Ivan Viripaev - 2014
traduction Galin Stoev, Sacha Carlson


>>> TRADUCTION DISPONIBLE
cote MAV : RUS16D1055




solitaires

Les guêpes de l'été
nous piquent encore en novembre

texte de Ivan Viripaev - 2012
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 130 pages
Date de parution : Mars 2015
ISBN 978-2-84681-424-9




solitaires

Illusions
texte de Ivan Viripaev - 2011
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 130 pages
Date de parution : Mars 2015
ISBN 978-2-84681-424-9






Comédia
texte de Ivan Viripaev - 2010
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


x Extrait de la traduction française






Danse "Delhi"
texte de Ivan Viripaev - 2009
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 112 pages
Date de parution : Mars 2011
ISBN 978-2-84681-308-2




ebook

Juillet (Iyoul)
texte Ivan Viripaev - 2006
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 74




solitaires

Genèse N°2
texte de Ivan Viripaev - 2004
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 64 pages
Date de parution : Juin 2007
ISBN 978-2-84681-204-7




novaia-russe

Oxygène (Kislorod)
texte de Ivan Viripaev - 2002
traduction E.Gravelot, T.Moguilevskaia, G.Morel


Collection Bleue / 96 pages
Premier tirage : Mai 2005

Deuxième tirage : Mars 2011
ISBN 2-84681-129-6




ebook

Le jour de Valentin
texte Ivan Viripaev - 2001
traduction Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


eBook LIVRE ELECTRONIQUE
cote NOVAIA : NRU 81




novaia-russe

Les Rêves
texte de Ivan Viripaev - 2000
trad. Elisa Gravelot, Tania Moguilevskaia, Gilles Morel


Collection Bleue / 96 pages
Premier tirage : Mai 2005

Deuxième tirage : Mars 2011
ISBN 2-84681-129-6


 
 


genese

Genèse N°2
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
m.e.s Yann Métivier & Thomas Gonzalez - 2017


CREATION production AOI
Comédie de St-Etienne - CDN
du 14 au 17 mars 2017




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Olivier Maurin - 2016


production Compagnie Ostinato
Théâtre de l'Elysée Lyon
création juin 2016




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - 2016


production 910
Théâtre de l'Aquarium Vincennes
création avril 2016




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Philippe Clément - mars 2016


prod. Compagnie de l'Iris
Théâtre des Pénitents - Montbrison - 22/112016
Théâtre de l'Iris - Lyon Villeurbanne - janvier 2017




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Renaud Prévautel - 2016


CREATION prod. Compagnie Out of Artefact
Manufactures des Abesses- Paris
création janvier 2016




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Sophie Langevin - 2016


prod. Théâtre du Centaure
Théâtre du Centaure Luxembourg
création janvier 2016




les guepes

Les guêpes de l'été
nous piquent encore en novembre

texte Ivan Viripaev TRADUCTION
m.e.s S.Cattani, A.Oppenheim et M.Pas - 2015


prod. ildi!eldi
coprod. Rond-Point Paris / Le Merlan Marseille
création mars 2015




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Florent Siaud - 2015


prod. Le Groupe de la Veillée
Théâtre Prospero, Montréal
création mars 2015




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Julia Vidit - 2015


prod. Cie Java Vérité
Théâtre 71 - Scène Nationale de Malakov
du 10 au 15 janvier 2017




oxygene

Oxygène
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Christian Lapointe - 2013


production Cie La Veillée
Théâtre Prospero, Montréal
création nov. 2013




danse delhi

Danse "Delhi"
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - 2011


coprod Théâtre National de la Colline
Théâtre de la Place Liège
création mai 2011




reves

Les Rêves
texte Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène François Bergoin - 2011


CREATION prod. Théâtre Alibi
à La Fabrique Bastia
création janvier 2011




juillet

Juillet (Iyoul)
de Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Lucie Berelowitsch - 2009


prod. Cie Les 3 sentiers
Le Trident S. N. de Cherbourg-Octeville
Théâtre de Nice - 06 > 07 janvier 2010




valentin

Le jour de Valentin
de Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Antonia Malinova - 2009


prod. Cie Sang et Chocolat
Lilas en Scène - Porte des Lilas Paris - 12 > 15 juin 2009
Pulsion Théâtre Avignon - 8 > 31 juillet 2009




genese

Genèse N°2
de A.Velikanova & I.Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - 2006


coproduction FINGERPRINT Bruxelles /
Theâtre de la Place Liège
festival AVIGNON 2007




oxygene

Oxygène (Kislorod)
de Ivan Viripaev TRADUCTION
mise en scène Galin Stoev - 2004


festival Passages Nancy - mai 2005
festival TransAmériques Montréal - mai 2008
REPRISE Comédie de Genève - mars 2010


 
 


etreintes

Insoutenablement longues étreintes
texte et mise en scène TRAD. POLONAISE
Ivan Viripaev - 2015


prod. Festiwal Boska Komedia Cracovie
Teatr Powszechny Varsovie
création décembre 2015




etreintes

Insoutenablement longues étreintes
texte et mise en scène
Ivan Viripaev - 2015


prod. Théâtre PRAKTIKA Moscou
création septembre 2015




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev
mise en scène Andreï Mogoutchi - 2015


prod. Bolchoï Drama Teatr (BDT)
Saint-Petersbourg
création mai 2015




etreintes

Insoutenablement longues étreintes
texte Ivan Viripaev TRAD. ALLEMANDE
mise en scène Andrea Moses - 2015


prod. Deutsches Theater Berlin
création mars 2015




illusions

Illusions
texte Ivan Viripaev TRAD. ANGLAISE
mise en scène Cazimir Liske - 2014


prod. Baryshnikov Arts Center
New-York
création septembre 2014




enivres

Les Enivrés
texte Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2014


prod. Moscou Art Center (MKhAT)
création 04 avril 2014




illusions

Illusions
texte & mise en scène
Ivan Viripaev - 2011


prod. Théâtre Praktika Moscou
création 02 octobre 2011




illusionen

Illusionen (Illusions)
texte Ivan Viripaev TRAD. ALEMANDE
mise en scène Dieter Boyer - 2011


production Die Theater
Chemnitz-Shauspiel
création septembre 2011




iluzje

Iluzje (Illusions)
texte Ivan Viripaev TRAD. POLONAISE
mise en scène Agnieszka Glinska - 2011


production Teatr Na Woli
Varsovie
création septembre 2011




comedia

Comedia
texte et mise en scène
Ivan Viripaev - 2010


prod. Théâtre Praktika Moscou
création 15 octobre 2010




danse delhi

Danse "Delhi"
texte Ivan Viripaev TRAD. POLONAISE
mise en scène Ivan Viripaev - 2010


prod Théâtre National
Varsovie
création 05>11 mars 2010




expliquer

Expliquer
d'après les poèmes d'Abaï Kunanbaev
mise en scène Ivan Viripaev - 2008


production Mouvement Oxygène
festival NET
au Théâtre Ecole de la Pièce Contemporaine




juillet

Iyoul (Juillet)
texte Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2006


créé le 23 novembre 2006
coproduction Théâtre Praktika /
Agence "Mouvement Oxygène" Moscou




genesis

Genesis N°2
de Antonina Velikanova & Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2004


teatr.doc Moscou
Theater der Welt, Allemagne




kislorod

Kislorod (Oxygène)
texte Ivan Viripaev
mise en scène Viktor Ryjakov - 2002


teatr.doc Moscou




les reves

Les Rêves
texte et mise en scène
Ivan Viripaev - 2000


festival est-ouest Die - sept 2001
Mois du théâtre russe à Paris
au Théâtre de la Cité Internationale - dec 2002


 
 


salvation

Salvation (Le Salut)
scénario et réalisation
Ivan Viripaev - 2015


Film Fiction - 94 min - 35 mm
Production Gorky Film Studio - Moscou
PRIX MEILLEURE ACTRICE KINOTAVR 2015




danse delhi

Tanets Deli (Delhi Dance / Danse Delhi)
scénario et réalisation
Ivan Viripaev - 2012


Film Fiction - 95 mn - 35 mm
Distribution "Paradiz Prodakshnz" - Russie

En compétition FIF ROMA 2012




kislorod

Kislorod (Oxygène)
scénario et réalisation
Ivan Viripaev - 2009


Film Fiction - 75 min - 35 mm
Production "Ded Moroz" - Moscou
PRIX REALISATION KINOTAVR 2009




crush

Court-circuit (Korotkoe zamykanie)
réal. Piotr Bouslov, Ivan Viripaev, Alexei Guerman Jr.
Kirill Serebrennikov, Boris Khlebnikov - 2009


Film Fiction - 92 mn - 35mm
Production Studio "Slon"
avec l'aide du Min. de la Culture de Russie




meilleur

Le meilleur moment de l'année
scénario Ivan Viripaev
réalisation Svetlana Proskourina - 2007


Film Fiction - 93 min - 35 mm
Production Studio Gorki
& KinoPTOBBA - Moscou




euphorie

Euphorie (Euphoria)
scénario & réalisation
Ivan Viripaev - 2006


Film Fiction - 73 min - 35 mm
Production "First Movie Partnership"
& Film Studio "2Plan2" - Moscou




boomer 2

Boomer 2 (Bumer 2)
scénario Piotr Bouslov, Denis Rodimine, Ivan Viripaev
réalisation Piotr Bouslov - 2006


Film Fiction - 115 min - 35 mm
CTB, Pygmalion Production - Moscou
Russian box office hit in 2006


 
 


passages

Passages
9e édition du festival des théâtres
de l'est de l'Europe 2005


coordination artistique programme russe
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
mai 2005




moscou

Moscou sur scène
Mois du théâtre russe
à Paris 2002


coordination artistique
Tania Moguilevskaia & Gilles Morel
decembre 2002


 
 
  pubebook

 
 




Le Blog
Suivez au jour le jour
l'actualité du théâtre russe
en France, en Europe et ailleurs


Modéré par Gilles Morel


Loading
 
les textes du theatre russe actuel par Tania Moguilevskaia
et Gilles Morel - 2009 - tous droits réservés